Quand les coïncidences nous font avancer !

Les paroles d’une chanson qui nous mettent en garde ou encouragent, un numéro qui s’obstine à repasser devant nous … Autant de coïncidences qui n’en sont peut− être pas.

Retour aux sources au plus profond de la nature #myfashionlove #mode #attitude #nature www.myfashionlove.com

“Une suite d’imprévus m’a rendue plus confiante” 

Éloïse, 33 ans

J’ai toujours été une angoissée, anticipant tout dans les moindres détails. Je menais une vie ultra−balisée : pour moi, l’imprévu, c’était l’ennemi embusqué. Et puis une série d’événements m’ont fait changer du tout au tout. Noël 2014, je réserve un gîte qui brûle le jour de mon arrivée. Les propriétaires me logent dans leur ferme où je retrouve une amie d’enfance totalement perdue de vue. Mars 2015, en ouvrant ma penderie, un vieux sac me tombe sur la tête, je le fouille et je retrouve un vieux billet de Loto flash. Je décide de jouer les mêmes numéros. Je gagne 7000 euros. Juillet 2015, dans une grande surface, je me tord la cheville, je tombe foudroyée de douleur, un homme s’agenouille. Il est médecin, il me donne son numéro de téléphone, j’accepte, on se revoit. Nous vivons ensemble depuis presque deux ans. Tous ces hasards m’ont appris à faire confiance à la vie. 

L’avis de la psy

Éloïse a vécu une série de coïncidences heureuses qui lui ont montré, et c’est la conclusion qu’elle en a tirée, que l’inconnu, la vie pouvaient lui réserver des surprises bénéfiques. Lorsque de telles synchronisés se présentent je pense, par exemple, au billet de Loto retrouvé , il ne faut pas hésiter à s’en servir. la rencontre est également un message clair : quand un élément nouveau fait irruption dans notre vie, nous avons intérêt à en tenir compte.

 

^*>...I See You...Over There...Boyfriend<*^!Une conversation entendue malgré moi a tout changé

Marianne, 44 ans

J’ai mis du temps, des années, avant de décider de mettre fin à mon mariage, François était infidèle, dépensier, égoïste. Mais j’étais indécise, je balançais entre «Vas-y, libère-toi !» et «Tu vas t’en mordre les doigts et tes filles te le reprocheront. » Et puis, j’ai pris l’avion pour Toulon, où vivent mes parents, et tout s’est éclairci en moi. Je m’explique. J’ai passé tout le vol à suivre une discussion entre deux femmes : l’une vivait avec un homme maltraitant qu’elle avait décidé de quitter. Son amie l’encourageait dans ce sens en lui donnant tous les arguments que j’avais besoin d’entendre : les enfants se construisent mal auprès de parents malheureux ; à 50 ans, aujourd’hui, c’est une deuxième vie qui commence ; le fait d’être indépendante financièrement est une sécurité absolue, etc. Bref, lorsque l’avion a atterri, j’étais décidée. J’ai lancé la procédure de divorce et mes filles ont compris. Cela fait maintenant trois ans, je vis toujours seule, mais j’ai une belle relation avec un homme qui vit dans la rue d’à côté. 

L’avis de la psy

Marianne a vécu ce que l’on appelle une « synchronicité en miroir ».  L’extérieur, en l’occurrence deux femmes qui évoquaient une situation similaire à la sienne, l’a confirmée dans ses choix et l’a convaincue de passer à l’action. Elle hésitait depuis longtemps à prendre une décision, une «heureuse coïncidence» en forme de message a achevé de la convaincre.

Smile.. Love.. Dream ❤

“Le hasard m’a permis de me secouer”

Sophie, 38 ans

J’ai toujours été une fille, puis une sage, raisonnable, un peu frileuse dans mon apparence, mes relations amoureuses ou amicales, et ma vie professionnelle. Un soir, alors que je naviguais sur le Net, j’ai eu l’idée d’imiter une collègue qui m’avait dit aimer voir le tête de ses homonymes sur Facebook. Je n’avais alors pas de compte, j’ai juste tapé mon non et prénom et ajouté «Facebook». Et là, je suis restée scotchée. Mes homonymes n’étaient que sourire, exubérance, looks sympas. Leurs photos étaient drôles ou tendres et ça pétillait de vie et de joie. Je me suis dit si j’avais une page avec mon look bien sage, ma coiffure stricte et ma difficulté à me lâcher, je détonnerais au milieu de ce feu d’artifice. J’ai éteint mon ordinateur, un peu déprimée, et puis les jours ont passé jusqu’au moment où j’ai décidé de coupe et de couleurs de cheveux ; j’ai enfin organisé la petite fête que je promettais depuis un moment ; j’ai donné mes vêtements les plus tristes … Je fais désormais le premier pas pour parler aux gens, prendre des initiatives ou, tout simplement, exister davantage au travail. J’ai fini par ouvrir un compte Facebook et je ne dépare pas dans la grande famille des Sophie !

L’avis de la psy

Le comportement de l’amie de Sophie, «voir la tête de ses homonymes», l’a inspirée. En se prêtant à ce petit jeu, par hasard, elle n’imaginait pas ce qu’il allait provoquer dans sa vie. Découvrir que ses homonymes étaient tout ce qu’elle n’était pas lui a fait un choc. C’est comme si l’univers la mettait face à son potentiel inexploité et lui proposait d’apporter des changements. Sophie a non seulement capté le message, mais elle est passée à l’action et c’est cela qui est important, lorsque l’on reçoit des messages qui résonnent en nous.

Perfect Shot by Laura Helena Photography

3 questions à

Élisabeth Horowitz, thérapeute, conférencière en psychogénéalogie et auteure∗

Selon vous, il y aurait donc des hasards qui n’en sont pas ?

Oui, certains événements distincts, mais simultanés ou répétés, provoquent un fort sentiment de résonance en nous. Le message reçu, quelle que soit la forme qu’il prenne, vient évoquer quelque chose que nous sommes en train de vivre, une question que nous nous posons, une situation qui exige que nous fassions un choix, que nous prenions une décision. Cela ne veut pas dire que nous devions suivre aveuglément le «message», mais qu’il faut savoir nous mettre vraiment à son écoute et en tenir compte.

Justement, comment se servir de ces coïncidences, comment les interpréter?

Certaines nous encouragent a persévérer, à prendre une décision ou confortent votre position. D’autres nous mettent en garde contre une menace, un danger. Elles nous disent de suspendre une action, de remettre en question une décision ou une croyance. Dans tous les cas, la coïncidence produit un effet intense en nous. Cela peut être une phrase entendue à plusieurs reprises dans la journée, prononcée dans des contextes et par des personnes différentes, un mot ou un nom qui revient en boucle. Il peut également s’agir d’une ressemblance physique avec quelqu’un que vous connaissez et cela vous fait alors penser à lui donner des nouvelles ou bien à régler un problème concernant votre relation avec lui. Au lieu de se dire que c’est juste une coïncidence, mieux vaut s’interroger et s’en servir. Je conseille à chacun de tenir un «petit journal quotidien des coïncidences» et de noter les répétitions, les ressemblances, les messages forts…

Quels conseils donner à ceux qui se plaignent de ne recevoir aucun de ces signes ?

Le nombre de signes est le même pour tout le monde. Seulement, certains d’entre nous sont plus attentifs et plus réceptifs que d’autres. Ceux qui se plaignent de ne pas en recevoir devraient être plus soucieux du moment présent et de leur environnement. Ils pourraient décider de poser une question un matin et de noter tout ce qui, dans la journée, vient résonner en eux sous forme de message extérieur. Je leur conseille également de tenir le fameux «petit journal quotidien des coïncidences».

En nous montrant réceptifs et attentifs, nous faisons bien davantage que simplement recevoir des messages ou des signes de l’extérieur, nous gagnons aussi en confiance en nous et en confiance dans la vie, ce qui est un facteur de bien−être majeur. Et puis, nous développons et affinons notre intuition : nous sentons de mieux en mieux les situations et distinguons de plus en plus finement les bons choix et les mauvais choix.

Auriela Gliwski cut-out swimsuits to wraparound tops and antique-looking jewelry Lounging on a beach

∗Quelle coïncidence ! Hasards, surprises et synchronicités : suivez les signes de votre vie (éditions Dervy).

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Zaïra dit :

    Bonsoir Limonas,
    Il n’y a pas très longtemps j’en parlais avec une amie à propos qu’il n’y a pas de hasard dans la vie! J’ai vécu des événements ces 3 dernières années et lorsque je m’en suis aperçue et en analysant les choses, en faisant le lien entre ces événements et la tournure que prenait ma vie cela m’a impressionnée, c’est comme si chronologiquement les choses devaient se dérouler et venir juste aux bons moments, pas avant, pas après!
    Merci pour cet article et pour tous les autres, j’adore les sujets que tu abordes malheureusement je n’ai toujours le temps de me poser pour les lire, mais lorsque je peux je ne suis jamais déçue!
    Je t’embrasse bien fort

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s