Vous surveillez votre ligne ? Autorisez-vous ces aliments…. avec bonne conscience !

Certains aliments sont parfois accusés à tort de favoriser la prise de poids. Jean-Paul Blanc, médecin nutritionniste (Petit Livre de la minceur) nous en parle dans cet article .

 

Pour commencer, il n’y a aucun aliment qui fait grossir à lui tout seul : vous devez raisonner en termes d’alimentation globale. En effet, on ne mange pas UN aliment, mais DES aliments, et c’est sur cet ensemble que vous allez devoir jouer si vous voulez perdre du poids ou, tout au moins, ne pas en prendre. La bonne nouvelle ? Une erreur alimentaire isolée ne vous fera pas grossir, c’est en revanche sa répétition qui le fera. Alors, si vous voulez craquer ponctuellement pour une tartine de Nutella…. faite le !

Autre rappel utile : 1 kg de graisse correspond à plus de 7 000 calories non utilisées. Vous  voyez donc où je veux en venir….. Si vous avez atteint un équilibre pondéral, c’est que vos dépenses énergétiques sont cohérentes avec vôtres consommation calorique. Si ce n’est pas le cas, vous avez le choix : soit vous augmentez vos dépense, avec la pratique d’un sport par exemple, soit vous baissez le nombre de calories absorbées régulièrement. Comment ? en faisant chaque jour des «économies», en supprimant certains apports de calories par-ci par-là. Un exemple : vous aimez manger un morceau de bavette avec des frites ? Gardez la bavette, mais accompagnez-la de pommes de terre en robe des champs, vous économiserez ainsi 330 calories, ni vu ni connu !

Le pain blanc, mais de qualité

Il est souvent dit qu’il est préférable de manger du pain complet plutôt que du pain blanc dans un régime. Et pourtant, la consommation de pain blanc est, elle aussi, possible, à condition de choisir une farine de qualité chez vôtres boulanger (baguette tradition, aux graines de loin ou aux céréales). L’amidon contenu dans ce pain va en effet être hydrolysé dans l’intestin pour une libération prolongée de glucose, ce qui fera moins de dégâts sur votre ligne.

pain

La viande rouge, à dose raisonnable

la viande rouge peut être consommée trois fois par semaine sans problème, à condition de choisir les bonnes pièces.

A éviter Tous les morceaux de côte, qui sont les plus gras. Pas trop d’entrecôte donc, ni de côte de bœuf. Vous pouvez, en revanche, vous régaler avec un filet de rumsteck, de la bavette et, pour les plats mijotés, du gite, de la macreuse…Fait surprenant : mieux vaut un bœuf-carottes cuisiné sans trop de matières grasses plutôt qu’une entrecôte grillée. 

Les aliments complets sont-ils meilleurs sur le plan nutritionnel ?

Pas pour tout le monde ! En effet, les aliments complets – pâtes, riz, pain – contiennent davantage d’acide pythique, qui peut gêner parfois l’assimilation des oligoéléments, vitamines et minéraux par l’organisme. Ils seront donc à éviter pour les enfants et les adolescents en pleine croissance, ainsi que pour les gens souffrant de colites.

Le fromage, oui mais allégé

Les fromages sont tous caloriques et donc nocifs pour votre silhouette. Une bonne alternative si vous êtes une inconditionnelle de ces produits ? Les fromage allégés, qui font vraiment la différence sur le plan calorique et, pour certains, sont vraiment bons !

Notre sélection Le camembert léger Cœur de lion, le Leerdammer léger en tranches et le Philadelphia nature light….

fromage

Le chocolat, en fin de repas

Plutôt que des différences entre chocolats noir et au lait, nous allons parler du moment où nous pouvons du chocolat en limitant les dégâts sur notre ligne…. Quel est ce bon moment ? A la fin d’un repas, c’est-à-dire quand il va être mélangé dans l’estomac avec des être mélangé dans l’estomac avec des protéines et des fibres. En revanche, grignoté en dehors des repas, il sera bien plus catastrophique pour vos rondeurs ! Si une collègue vous propose un chocolat ou un macaron en fin de matinée, un seul mot d’ordre : refusez ou gardez-le pour le café à la fin du déjeuner !

La pomme de terre, bien cuisinée

La pomme de terre en elle-même peut parfaitement être intégrée à un régime, tout dépend en réalité de son mode de cuisson. Il est ici question de bon sens : mieux vaut, évidemment, éviter les frites et les chips, grasses et désastreuses pour votre ligne, et préférer les pommes de terre à l’eau, en robe des champs, ou même les pommes de terre boulangères…..

Bon à savoir Envie de purée ? Fuyez les préparations toutes faites en flocons, elles feraient augmenter très vite votre taux de sucre, préférez nettement une bonne purée maison !

Les desserts, bien choisis

Eh non, ce n’est pas parce que vous faites attention à votre ligne que vous devez être privée de dessert ! Mais cette fois encore, il faut faire les bons choix. Pour combler une vraie envie de sucré, craquez pour un gâteau au fromage blanc, un clafoutis, un far breton ou un flan pâtissier, qui ont tous des indices glycémiques faibles. Au restaurant, choisissez un sorbet ou une glace (avec, tout de même, une préférence pour le sorbet), ou encore une salade de fruits.

A éviter Les crumbles, les brownies, les cookies et même les tartes sont en revanche plutôt risqués pour la ligne à cause de leur pâtes…

Attention aux fruits !

On estime souvent que certains aliments peuvent être consommés sans modération, alors que la prudence devrait être de mis… C’est notamment le cas de nombreux fruits qui, absorbés en trop grande quantité, peuvent bel et bien faire grossir.

Le saumon, plein d’oméga 3

Considéré comme un poisson gras, le saumon est parfois exclu des régimes... à tort ! Il faut savoir qu’un poisson gras sera toujours moins calorique qu’ne viande grasse ! S’il est, certes plus «riche» que les poissons blancs (type sole ou cabillaud), il contient des protéines et des acides gras essentiels ( les oméga 3), très intéressants pour la santé.

Les pâtes, sans forcer sur la sauce

Celle qui sont accoutumées aux régimes le savent : l’organisme a besoin de sucres lents pour bien fonctionner, sinon gare aux coups de barre ! Mais attention aux mélanges.. Si vous adorez les pâtes évitez de les noyer sous une tonne de sauce calorique. Mais vous pouvez les accompagner d’un soupçon de crème allégée, ou d’une sauce tomate maison cuisinée avec très peu de gras.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s